Navigation

PAM Réseau

Le ONU Environnement/système du PAM

ONU Environnement/ Plan d'action pour la Méditerranée

Le Plan d'action des Nations Unies pour l'environnement et la Méditerranée (PAM) est un effort de coopération visant à soutenir la mise en œuvre de la Convention de Barcelone. Adoptée en 1976 par 21 pays riverains de la Mer Méditerranée, ainsi que par l'Union Européenne, la Convention de Barcelone vise à protéger et à améliorer l'environnement marin et côtier en Méditerranée tout en promouvant des plans régionaux et nationaux contribuant au développement durable.

www.unepmap.org

Unité de Coordination du PAM

ONU Environnement fournit des services de secrétariat aux Parties Contractantes par l'intermédiaire de son Unité de Coordination du Plan d'action pour la Méditerranée (PAM), établie à Athènes. L'unité de coordination du PAM veille au bon fonctionnement du système du PAM et favorise et facilite la mise en œuvre de la Convention de Barcelone, de ses protocoles et stratégies ainsi que des décisions et recommandations des Parties contractantes.

Les Parties Contractantes à la Convention de Barcelone en ont maintenant 22: Albanie, Algérie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Chypre, Égypte, Communauté européenne, France, Grèce, Israël, Italie, Liban, Libye, Malte, Monaco, Monténégro, Maroc, Slovénie et Espagne , Syrie, Tunisie, Turquie.

Le Programme d’Evaluation et de Maitrise de la Pollution Marine en  Méditerranée (MEDPOL)

Créé en 1975, le MEDPOL vise à prévenir et à éliminer la pollution d'origine terrestre en Méditerranée: 1) en aidant les Parties Contractantes à s'acquitter de leurs obligations en vertu de la Convention de Barcelone, des Protocoles relatif aux immersions, aux décharges situées à terre et aux déchets dangereux; et en (2) surveillant les tendances du niveau de polluants, des déchets marins et des effets biologiques des contaminants dans la Mer Méditerranée et la côte.

Le Centre Régional Méditerranéen pour l’Intervention d’Urgence contre la Pollution Marine Accidentelle (REMPEC)

Créé en 1976, le REMPEC avait pour mandat d’aider les Parties Contractantes à la Convention de Barcelone à se préparer et à faire face aux déversements d’hydrocarbures causés par des navires. Aujourd'hui, le Centre a un mandat plus large et se concentre également sur les rejets de pollution illicite par les navires, les déchets marins, les émissions atmosphériques et les espèces aquatiques envahissantes.

Le Centre D’activités Régionales du Plan Bleu (CAR/PB)

Depuis 1977, la mission de Plan Bleu consiste à sensibiliser les acteurs méditerranéens aux questions d’environnement et de développement durable et à éclairer la prise de décision. À la fois comme observatoire de l’environnement et du développement durable et comme centre d’analyse systémique et prospective, il fournit des évaluations de l’état de l’environnement et du développement en Méditerranée ainsi qu’une base solide de données, statistiques, indicateurs et analyses.

Centre D’activités Régionales du Programme D’actions Prioritaires (CAR/PAP)

Le CAR/PAP, créé en 1978, contribue au développement durable des zones côtières et à l'utilisation durable de leurs ressources naturelles. Sa mission est d'aider les pays méditerranéens à mettre en œuvre la Convention de Barcelone et à respecter leurs obligations en vertu du Protocole relatif à la Gestion Intégrée des Zones Côtières (GIZC).

Le Centre D’activités Régionales pour les Aires Spécialement Protégées (CAR/ASP)

Créée en 1975, la mission du CAR/ASP consiste à aider les pays méditerranéens à appliquer le Protocole relatif aux Aires Spécialement Protégées et à la diversité biologique en Méditerranée. L'objectif spécifique du CAR/ASP est de contribuer à la protection, à la préservation et à la gestion durable des zones marines et côtières présentant une valeur naturelle et culturelle particulière, ainsi que des espèces de faune et de flore menacées et en voie de disparition.

Le Centre D’activités Régionales pour la Consommation et la Production Durables (CAR/CPD)

Créé en 1996, le mandat du CAR/CPD découlant des Conventions de Barcelone et de Stockholm est d’aider les Parties Contractantes à passer à des modes de Consommation et de Production Durables et à une économie circulaire. Ce faisant, le CAR/CPD aide les gouvernements, les entreprises et les organisations de la société civile à adopter l'éco-conception et l'éco-innovation en tant qu'approches stratégiques visant à accroître la compétitivité des entreprises sur le marché.

Le Centre D’activités Régionales pour l’Information et la Communication (CAR/INFO)

Depuis 2005, la mission du CAR/INFO consiste à collecter et à partager des informations, à sensibiliser le public et à accroître sa participation, à améliorer les processus de prise de décisions aux niveaux régional, national et local. Assurant la disponibilité de connaissances environnementales cohérentes et scientifiquement valables, CAR/INFO s'efforce de coopérer étroitement avec d'autres institutions environnementales clés et organismes internationaux afin de progresser progressivement vers un Système d'Information Environnementale partagé.

Les points de contact CAR/INFO vers les composants du PAM
Les relations entre CAR/INFO et les composants du système du PAM sont également assurées par le biais d'un réseau de points focaux internes. La coordination générale est assurée par la directrice de CAR/INFO, Giuseppina Monacelli.

MAP Components

Contact Points

INFO/RAC vs CU

Carlo Cipolloni

INFO/RAC vs MEDPOL

Giordano Giorgi

INFO/RAC vs PAP/RAC

Alessandro Lotti

INFO/RAC vs PB/RAC

Celine Ndong

INFO/RAC vs REMPEC

Cristian Di Stefano

INFO/RAC vs SCP/RAC

Arthur Pasquale

INFO/RAC vs SPA/RAC

Lorenza Babbini