Vous êtes ici : Accueil Legal Framework

Plan d'action pour la Méditerranée du Programme des Nations Unies pour l'environnement, la Convention de Barcelone et ses protocoles

Bookmark and Share

En 1975, seize pays de la Méditerranée et de la Communauté européenne ont adopté le Plan d'action pour la Méditerranée du Programme des Nations Unies pour l'environnement, dans le but de protéger l'environnement marin et côtier, d'évaluer et de contrôler la pollution, de préserver la biodiversité, et de promouvoir le développement durable dans la Région méditerranéenne.

 En 1976, ces pays ont également adopté la Convention pour la protection contre la pollution de la mer Méditerranée (la Convention de Barcelone), qui est entrée en vigueur le 12 Février 1978.

 La Convention originale a été amendée lors de la Conférence des plénipotentiaires sur la Convention pour la protection de la mer Méditerranée contre la pollution et ses Protocoles, tenue à Barcelone le 9 et 10 Juin 1995. Dans la même année, le Plan d'action pour la protection de l'environnement marin et pour le développement durable des zones côtières de la Méditerranée (PAM Phase II) a été adopté par les Parties Contractantes afin de remplacer le Plan d'action pour la Méditerranée de 1975.

 La version modifiée de la Convention de Barcelone, enregistrée comme "Convention pour la protection de l'environnement marin et du littoral de la Méditerranée" est entrée en vigueur le 9 Juillet 2004.

 Sept protocoles s’intéressant aux aspects spécifiques de la sauvegarde de l'environnement méditerranéen complètent la Convention de Barcelone et le cadre juridique du PAM:

  •  Protocole sur la gestion intégrée des zones côtières;
  • Protocole pour la prévention et l'élimination de la pollution de la mer Méditerranée par le déversement des navires et des aéronefs ou par incinération en mer;
  • Protocole relatif à la coopération dans la prévention de la pollution par les navires et, en cas d'urgence, dans la lutte contre la pollution de la mer Méditerranée;
  • Protocole pour la protection de la mer Méditerranée contre la pollution due aux sources et activités d’origine terrestre;
  • Protocole relatif aux aires spécialement protégées et à la diversité biologique en Méditerranée;
  • Protocole pour la protection de la mer Méditerranée contre la pollution due à l'exploration et exploitation du plateau continental, des fonds marins et de leur sous-sol;
  • Protocole sur la prévention de la pollution de la mer Méditerranée par les mouvements transfrontaliers de déchets dangereux et de leur élimination.

 

Aujourd'hui, les 21 pays riverains de la Méditerranée et de l'Union européenne travaillent ensemble pour protéger l'environnement marin et côtier de la Méditerranée, tout en renforçant les projets régionaux et nationaux pour parvenir à un développement durable.