Vous êtes ici : Accueil Activités Info MAP

Info MAP

Bookmark and Share

Info-MAP est la plateforme d’information méditerranéenne des Programme des Nations Unies pour l’Environnement conçue pour fournir et mettre en commun des données, des services d'information, et des connaissances en faveur des membres du Plan d'Action Méditerranéen et des Parties Contractantes dans leur travail pour l’application de la Convention de Barcelone, de ses Protocoles, des stratégies et des politiques du PAM, y compris la Stratégie Méditerranéenne pour le Développement Durable (SMDD).

De ce fait, InfoMAP est en même temps:

  • L’infrastructure I&CT au service des clients clés du PAM, à savoir les membres du PAM et du MEDU, les Parties Contractantes du PAM, et pour communiquer et diffuser les informations et les connaissances sur les thèmes du PAM;
  • le réseau des partenaires avec des rôles différents auprès des centres d’InfoMap;
  • le processus pour définir et mettre en application les règles techniques communes, les données et les normes I&CT afin de partager les données et les services au sein du PAM et vers l’extérieur;
  • le référentiel de données commun, les informations et les connaissances produites par les activités du PAM;
  • le siège de connexion du PAM aux autres réseaux (ex: PNUE, GMES, GEO/GEOSS, Eionet, etc.).

 

Selon les principes du Système d'information environnementale commun (SEIS), Info MAP est une question de:

  • Gouvernance, à savoir obligations de communication, stratégies, plans et programmes, réseaux des membres du PAM et des pays, les institutions et des réseaux compétents indépendants du MAP, les communautés compétentes;
  • Infrastructures, par exemple les Technologies de la communication et de l'information pour encadrer et mettre en place les membres selon le SEIS;
  • Contenu, à savoir données/métadonnées, les services de données, les produits de communication.et les services

 

But et objectifs

L'objectif global d’Info MAP est d'améliorer la gouvernance pour la distribution des connaissances et la participation au sein du PAM, et de soutenir la coopération et le partage/l'interopérabilité des données entre Info MAP et les autres réseaux ou centres régionaux.

Selon le mandat d’Info RAC, les objectifs d’Info MAP peuvent donc être inférés comme suit:

  • Rationaliser les flux de données liés à la politique et à la législation environnementale du PAM;
  • Fournir des informations et des connaissances, facilement accessibles, sur les thèmes du PAM aussi bien aux responsables politique qu’aux citoyens;
  • Soutenir la coopération, le partage d’informations, l’interopérabilité des données, entre Info-MAP et les autres réseaux ou centres régionaux;
  • Fournir un système d'aide à la décision pour la gestion en temps réel et de l’urgence;
  • Soutenir les analyses et les actions des mégatendances, y compris les changements climatiques, la biodiversité et les écosystèmes.

Le système permettra également de soutenir le PAM avec des données et des élaborations pour analyser les problèmes environnementaux et de fournir de solides connaissances scientifiques et techniques de base pour des actions dans ces domaines. En outre, des développements futurs pourront aussi être envisagés afin de fournir une aide à la décision dans la gestion des urgences.

Suite aux objectifs cités ci-dessus, le système d’Info MAP sera développé pour offrir principalement:

  • des fonctions de Centre de Données sur les thèmes du PAM pour le public et pour les utilisateurs autorisés;
  • des services communs pour créer un réseau de relations et faciliter la collaboration entre les membres du PAM;
  • une interopérabilité au sein des centres d’Info MAP et avec les réseaux et les systèmes extérieurs.

 

Les principes du SEIS

Le développement d'un système d'information environnementale commun (SEIS) a besoin d'une série de principes directeurs pouvant être résumés comme suit:

  • information gérée aussi près que possible de sa source;
  • information fournie une fois et partagée avec d'autres pour plusieurs raisons;
  • données et informations facilement accessibles aux utilisateurs finaux afin de leur permettre d'y accéder en temps opportun et facilement accessibles aux autorités publiques pour les obligations de communication;
  • information mise à disposition du public après une mûre réflexion d’un juste niveau d’agrégation, étant donné les possibles contraintes de confidentialité, et au niveau national dans la/les langue(s) nationale (s).

 

L'application des principes ci-dessus pour le développement d’Info MAP implique que:

  • Info MAP devra être construit comme un système de partage basé sur des centres de données répartis, les services de données devraient être en mesure d'accéder et de traiter les données des différents centres;
  • l'interopérabilité des données doit être fournie, au départ, par l’intermédiaire de normes communes et de données harmonisées.
  • La nécessité de rapports rationalisés afin de minimiser les répétitions et les obligations des pays, et permettre l'utilisation transversale de données publiées indépendantes du flux de données.
  • La nécessité d’une politique de données pour permettre un accès facile et rapide à l'information (et des outils TIC adéquats pour le soutenir). L'accès aux données doit être «complète et ouverte" (GEOSS) à la plus grande majorité possible.

 

La politique de données

L'utilisation des principes du SEIS exige l'adoption et l’application d'une politique de données commune et partagée pour Info MAP.

Un projet de politique de données, concernant les informations gérées dans les bases de données du MED POL, a déjà été rédigé et transmis aux Parties Contractantes. Il requiert une autorisation spécifique chaque fois que des informations doivent être accessibles, surtout à cause de la base de données du MED POL sur les données de contrôle très désagrégées des sources de pollution, au niveau d’un seul échantillon.

Lors de la VII séance plénière du GEO, le 3-4 Novembre 2010, le Plan d’Action pour le partage des données du GEOSS, afin d’appliquer les Principes du partage des données du GEOSS, a été ratifié par les pays participants, y compris les Parties Contractantes du PAM (à l'exception de la Libye et de l'Albanie).

Il est clair que des dispositions adéquates doivent être prises pour équilibrer ces approches très différentes afin de formuler la politique globale des données pour Info MAP.

En général, les services et les modules d’Info MAP ont été conçus pour être accessibles avec deux profils d'utilisateurs différents: les utilisateurs publics et les utilisateurs autorisés.

L’accès, la consultation et le téléchargement des données dans Info MAP seront soumis aux règles de la politique de données du MAP, mais un moindre ensemble d'informations (métadonnées), décrivant au moins la source des données devra toujours être disponible, ainsi qu’un point de contact.

Un document relatif à la politique de données commune et partagée d’Info MAP et aux lignes directrices pour son application sera présenté sous forme de projet aux Points Focaux nationaux (PFN) lors de la prochaine réunion, et finalisé lors de la prochaine réunion des Parties Contractantes (COP17).

Suite à la discussion durant la réunion conjointe des Points Focaux nationaux à Nice, une étude des décisions sur la politique de partage des données sera effectuée, y compris le cas échéant l'application des principes du SEIS, afin d’être soumise à la prochaine rencontre des Points Focaux du PAM et à la Conférence des Parties.